rapport financier 2010/2011

Rapport financierprésenté par Patrick Garnier,Trésorier.

 

L’année 2010 a été marquée par une forte progression du nombre de parrains : + 50 %. Cela a eu pour conséquence une augmentation en volume de la trésorerie.

En plus des ventes, deux manifestations ont permis de récolter des fonds tant par le bénéfice que par les dons reçus à cette occasion. Que les bénévoles et les chorales qui ont permis la tenue de ces soirées en soient remerciés.

Cette situation a permis de finir l’année avec un solde bancaire confortable, ce qui nous permet d’envisager l’avenir avec sérénité.

- Cette situation nous a permis de mettre en place deux nouvelles actions envers nos filleules de Fianarantsoa :

       - prise en charge d’une partie de l’inscription au dispensaire (décision prise en Assemblée Générale le 30 avril 2010) avec le concours particulier d’un adhérent ;

       - paiement au premier mois du parrainage pris en charge par l’association (décision prise en Conseil d’Administration)

       - participation à l’inscription au cours de Français de l’Alliance Française ;

       - aide pour les soins médicaux d’urgence.

 

Cependant, en ce qui concerne les parrainages, nous notons que nous plafonnons à 32 parrainages depuis le début de l’année alors que des demandes sont en souffrance.

Enfin, je rappelle que la cotisation pour ceux qui n’ont pas adhéré en 2011, sera prélevée avec le parrainage, au cours du mois de juin.

 

Encore une fois, je tiens à tous vous remercier de l’aide que vous nous apportez pour améliorer l’existence et permettre aux enfants de bénéficier d’une éducation dont on sait qu’elle est indispensable pour leur permettre une évolution positive. 

 

L’assemblée approuve à l’unanimité le rapport tel qui est présenté .

 

Montant des cotisations

       

Sur proposition du Conseil d’administration, l’assemblée approuve le maintien de la cotisation : 30 € par an. Si certains souhaitent donner plus, ils bénéfécierons d’une déduction fiscales dans les mêmes conditions.

 

Montant du parrainage

 

Le montant du parrainage est maintenu à 25 €uros par mois.

 

 Indemnité de la travailleuse sociale

 

Il est rappelé que la travailleuse sociale bénéficie, d’une indemnité de 70 € par mois, c’est un engagement pris lors du démarrage de l’association et qui comprend son indemnité (65 €) et ses frais (5 €). Cette indemnité est maintenue

 

Participation aux financements de l’inscription aux dispensaires

 

Comme décidé l’an dernier, au cours de l’Assemblée Générale du 30 avril 2010, une somme de 1 € par membre de la famille sera versé dans les dispensaires, la 1ère année du parrainage

 

 

 Les dons

 

En conseil d’administration (CA), nous nous sommes interrogé  sur les cadeaux, dons et aides supplémentaires au parrainage, faits aux filleuls à l’occasion de fête, de besoins ou demandes des filleuls, de situation d’urgence.

 

Plusieurs conséquences négatives à des versements hors parrainage :

- risque de non réception de cet argent ;

- non défiscalisation pour les donateurs.

 

De même l’envoi de colis par la poste n’est pas recommandé car pour retirer leur colis, les malgaches doivent s’acquitter d’une somme d’argent donc très pénalisant pour eux

        

A la fin de la  fête de Noël organisée par Hari l’année passée, 1 chèque a été remis à certaines filleules de la part de leur parrain ; ce qui a jeté 1 froid et n’a pas été très bien vécu par tous !

 

Nous savons que certains parrains ont envie de faire plaisir, 1 cadeau pour Noël, d’offrir 1 peu plus que le parrainage, d’ aider leur filleul, de payer 1 note d’hôpital, des études plus chères , mais ce n’ est pas non plus le souhait ou dans les possibilités de tous.

    

Un groupe solidaire est en train de se constituer, sous la dynamique d’Hari .

Nous nous devons de préserver la cohésion du groupe, de ne pas faire des envieux, des privilégiés au sein du groupe, ne pas tomber non plus, dans l’assistanat.

 

Nous pourrions mutualiser les aides,  par exemple pour Noël, chaque parrain qui le souhaite pourrait donner 1 petite somme d’argent (5 euros ) et l’ association verserait à tous les enfants, 5 euros de la  part de leur parrain . N’oublions pas que l’équivalent du SMIG est à 20 euros.

 

En cas de difficulté d’ 1 famille parrainée,  maladie, crédit, ou autre urgence, l’association  pourrait prendre en charge avec l’aide des parrains, s’ils le souhaitent, la demande d’aide supplémentaire ; après en avoir débattu , en  CA, avoir étudié la demande, s’être informé auprès de l’assistante sociale locale, la décision serait prise en concertation et connaissance des différents éléments ;  ceci afin de ne pas faire de nos filleuls des assistés, mais des êtres qui restent responsables de leurs projets.

 

 

Conclusion : il vaut mieux profiter des départs de personnes qui partent assez régulièrement à Madagascar pour transmettre des petits cadeaux et avoir ainsi la certitude de leur acheminement ; l’argent doit nécessairement passer par l’association, ce qui évite tous les désagréments connus jusqu’à aujourd’hui.

 

           

L’assemblée approuve à l’unanimité le principe du versement des dons aux filleules.



Réagir


CAPTCHA