A G 2014

  Compte rendu Assemblée Générale 2014 .

 

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 24 Mai 2014

Assemblée Générale Ordinaire

Ouverture de la séance à 10 h 00 –  11  pouvoirs et  23 présents – Quorum atteint

 

 

 

 

 

  • Etaient présents

 

ASSADA Christiane et Jean Michel, ASSADA Germaine et Alain, DECRENISSE Jacques et Christiane, COUZON Aimée et Jean, CALLEN Marie Jeanne,  CLECHET Sylvie et Jean Marc, DAVID-MIRGUET Odile, DAVID Pascal, DENIS Chantal et Gérard, GANDON Brigitte et Bertrand, GARNIER Rose et Patrick, GIRARD Françoise, LORCHEL M. Claude et Pierre, JAKUSZ Patrick et Martine, LYONNET Marie Thérèse et Gilbert,  MARION Hélène et Jean Pierre, MASSON Marie Louise et Henri, MELIN Gary, MEREAU Sylvie et Jean,  MONCEL Nathalie, MIRGUET Pascale, MUREAU Michèle et Marc, PANNETIER Françoise ,PELLET Christian, PERIGNON Marie Françoise

et François, VERDIER Hélène.

 

 

 

 

  • Pouvoirs :

 

CALLEN Célia, CREPIN Florence et Gilles, DAVID Pascal, DURAND-GRANGER Jocelyne, GATHELIER Marie Christine et Daniel, JUST Colette, LAPALUS Sylvie, LORCHEL Marinette, MARION Geneviève et Jean Louis, MONCEL Laurent, PETRE Jacques, POLICARD Annie et Christian, ROUSSEL Marie Christine et Jean Claude.

 

 

 

Mot d’ouverture du président

 

Merci à tous d’être venus aussi nombreux ; merci également à la Mairie de Quincieux de nous prêter ses locaux, que ce soit cette salle ou le local de chasse où nous stockons notre artisanat (en attendant une autre solution), et merci à Mr le Maire (et aussi membre de l’Association depuis l’origine) de sa présence.

Merci également à Jean Pierre et Hélène VERDIER ; Hélène est présidente de l’Association "Solidarité Bidonvilles Madagascar", dont le siège est à Rillieux, et comme nous, leur association s’occupe de parrainages à Madagascar, mais sur Tananarive.

Nous avons beaucoup de points communs, et notamment celui de rester petit pour pouvoir mieux suivre les familles, et mieux les encadrer

. Quant à Jean Pierre, créateur de l’Association, c’est l’animateur naturel, et nous profiterons de ses talents puisqu’il s’est occupé de notre repas, que nous dégusterons tout à l’heure. J’en profite pour remercier également toute l’équipe qui a confectionné une partie du repas.

C’est très agréable d’être au sein d’une équipe si dynamique.

 

 

 

 

 

 

 

1   Rapport d’activités présenté par Marc MUREAU, Président

 

Cette année est l’année où les "expéditions" sont les plus nombreuses : actuellement, Claudie et Jacques LEPELLETIER sont à Fianar pour 3 mois, principalement dans le cadre d’une aide pour le diocèse, ce qui leur permet de rencontrer en même temps quelques filleules.
Ensuite, Nathalie et Laurent MONCEL s’y rendront en août, avec Michèle MUREAU et ses enfants, Loïc, Gary (qui est le plus jeune parrain de l’association), et Tiana.
Pour ma part, je pars début septembre avec les familles ASSADA, et ensuite,
les familles MARION et CLECHET partent fin septembre.
Si vous voulez profiter de ces opportunités pour faire parvenir des courriers ou autres babioles (nous pensions qu’il valait mieux acheter sur place des jouets pour faire travailler l’économie locale, mais Hary m’a dit que ce qui venait de France était plus solide (…).
 

La situation à Madagascar

Après cinq années de crise politique et institutionnelle, Madagascar s’est engagé résolument vers une normalisation de la vie politique et un retour à l’ordre constitutionnel. Le processus de transition démocratique s’est achevé par la tenue des élections, et un nouveau Président a été élu : Hery RAJAONARIMAMPIANINA. A ce jour, Madagascar a été réintégré dans l’Organisation Internationale de la Francophonie, et pourra participer aux différents travaux de cette structure. Les bailleurs de fonds reviennent aussi, et des travaux de remise en état de routes sont programmés.

 

Les Parrainages

A ce jour, nous en sommes à 53 parrainages, dont quelques nouveaux : Mmes Régine PAYET, Annie POLICARD, Mr et Mme Marie Françoise et François PERIGNON, Gary MELIN ; qu’ils soient les bienvenus dans l’association. A ces parrainages, il faut aussi ajouter les adhérents qui nous sont aussi fidèles et qui sont au nombre de 15.

 

Les travailleuses sociales

Nos correspondantes, Hary et Jeannine, font un travail extraordinaire sur place, et nous nous en félicitons. Hary, qui enseigne dans une école française à Fianarantsoa, discerne les familles qui sont dans le besoin, et observe avec attention celles qui veulent s’en sortir, grâce à l’aide du parrainage. De par son analyse, nous avons arrêté quelques parrainages parce que la maman ne respectait pas certaines règles de la charte.
Toutes les deux, elles suivent les 53 familles parrainées, et une fois par mois (le 1er samedi du mois), elles se réunissent pour un moment d’échange, de convivialité, ou évoquent un sujet précis (par exemple, la contraception, l’hygiène, la scolarité, etc…). Hary gère la comptabilité, et négocie avec la Tiavo, organisme malgache de micro-crédit et banque, les comptes des mamans ; elle donne des consignes pour que le montant du parrainage ne soit pas dilapidé en peu de temps (nombreuses sont les mamans à savoir gérer, mais pour certaines, il faut mettre des garde-fous). Elle dispose d’un livret qui est au nom de l’association, et qui lui sert de réserve lorsqu’il y a des besoins urgents (maladie d’une maman ou d’un enfant, retard dans les virements, etc…).

Les familles parrainées

A chaque nouveau parrainage, un dossier est établi, avec le maximum d’information. Vous avez pu constater que nous avions rajouté la photo de la maman (c’est le travail de Jean Marc et Sylvie). Quelques dossiers ne l’ont pas encore, mais cela se fera lorsque les groupes iront à Madagascar.

Parmi les mamans, trois ont des problèmes de santé important ; comme il n’y a pas de sécurité sociale, ni d’aide du pays, nous financerons partiellement l’opération et les soins qui seront donnés, Le parrain peut contribuer à cette aide (considérée comme un don, la somme est défiscalisée).

 

 

Les micro-crédits

 

 

Les micro-crédits sont attribués sans intérêts, aux mamans qui ont un projet de développement et d’améliorationde leur vie, tant au quotidien qu’à un terme plus lointain.

 Dix d’entre elles en ont bénéficié (de 40 000 à 500 000 ariary, soit 13 à 170 €) ;

les engagements sontpratiquement tenus, parfois avec un décalage de un mois, et à ce jour

, 2 dossiers sont en cours de remboursements.

C’est une commission présidée par Hary et composée de mamans qui étudie les demandes

et ensuite le C.A. valide, ou non, les dossiers.

Ces aides, lorsqu’elles se concrétisent, valorisent la situation familiale et fixe un but à la maman.

 

Les marchés

Jusqu’en 2012, l’association participait au marché de la création à Trévoux (9 marchés dans l’année).

Les responsables n’ont pas souhaité le renouvellement de notre stand, parce que nous n’étions pas les créateurs des objets exposés et vendus. Nous avons pu négocier 2 marchés en 2013, mais cette année rien.

 

Alors, nous sommes à l’écoute des possibilités qui nous sont offertes dans les environs ; par exemple, j’ai pris contact avec  l’Assoc.  du Marché de la Poire et du Terroir, à Chasselay, et nous devrions avoir une réponse très prochainement (j’ai eu un appel de M. JANTON très récemment, me demandant des renseignements sur notre activité).


 J’ai aussi pris contact avec les responsables de la fête de la galette à Ambérieux, mais il nous faut attendre 2015 pour postuler.

 

Je rappelle que les sommes récoltées au cours de ces ventes nous permettent d’une part de nous faire connaître, et d’autres part de récolter de l’argent pour payer nos collaboratrices à Madagascar. En plus, nous pouvons aider les mamans qui ont des problèmes de santé (ce qui est le cas actuellement avec 3 mamans).              

 

 

 

L’assemblée approuve à l’unanimité le rapport tel qu’il est présenté.

 

 

2        Compte rendu de trésorerie 2013 par Patrick GARNIER, Trésorier

 

L'année 2013 a été relativement calme en ce qui concerne l'activité de l'association, le nombre de parrainages est en légère augmentation, les ventes d'artisanat ont permis de sécuriser le fond de trésorerie, nous avons actuellement un trimestre et demi d'avance.

Le fait d'avoir un fond de trésorerie permet à l'association de procéder à des aides particulières dans des situations exposées par notre correspondante.

 

En ce qui concerne l'activité du trésorier, elle a été marquée par :

         - le transfert des livrets de l'association et des filleules à la banque TIAVO à FIANARANTSOA, comme souhaité par Hari. le délai de transfert de fonds de France vers Fianarantsoa a été grandement amélioré ;

- le passage au prélèvement SEPA pour l'année 2014, qui a nécessité une période d'apprentissage assez longue et la souscription à un nouveau module auprès de la banque qui entraînera une surcharge financière de 60€ par an, alors que la gestion des prélèvements est plus lourde qu'auparavant.

Voir détail tableau en annexe.

 

L’assemblée approuve à l’unanimité le compte-rendu de trésorerie tel qu’il est présenté.

 

3   Décisions de l’assemblée générale

 

Montant des cotisations 

L’assemblée approuve le maintien de la cotisation : 30 €  par an.

Il est rappelé que les dons effectués par les parrains doivent faire suite à une demande des filleules sur un projet bien précis et validée par le CA et Hary

 

Montant du parrainage

Le montant du parrainage est maintenu à 25 € par mois.

 

Indemnité des travailleuses sociales

Sur proposition du conseil d’administration l’indemnité de Hary  passe à 85 € par mois ; elle comprend son indemnité (75 €) et ses frais (10 €).

Et indemnité de Jeannine est de 40 € par mois frais compris (30 + 10 €).

 

Participation de l’association au repas de Noël

Après discussion l’association contribuera financièrement à l’organisation du repas de Noël comme par le passé.

Pour les cadeaux aux familles un prélèvement de 5€ sera effectué au mois de novembre en plus du parrainage. Les parrains ne souhaitant pas participer à ce don doivent se faire connaitre auprès du trésorier.

 

4 Renouvellement des membres du Conseil d’Administration

 

Conformément aux statuts de l’association, il convient de procéder au renouvellement des membres du Conseil d’Administration pour un tiers. Les membres sortants sont Mme Hélène SEITY, Patrick GARNIER et Daniel RAMIANDRISOA.

Les nouveaux statuts nous permettant d’accueillir jusqu’à 15 membres, deux personnes font acte de candidature en plus des membres sortants : Mme Hélène MARION et Mr Jean Marc CLECHET.

 

L’assemblée approuve à l’unanimité les candidatures proposées.

 

Le nouveau CA est donc constitué :

Christiane ASSADA

Marie Jeanne CALLEN

Jean Marc CLECHET

Sylvie CLECHET

Patrick GARNIER

Martine JAKUSZ

Claudie LEPELLETIER

Marie Thérèse LYONNET

Hélène MARION

Jean Pierre MARION

Odile MIRGUET

Nathalie MONCEL

Marc MUREAU

Daniel RAMIANDRISOA

Hélène SEITY

 

Informations :

 

Commission communication

 

Prise en charge du site et du bulletin par Jean Marc CLECHET

(mail : jeanmarc.clechet@gmail.com),

 aidé de Jacques LEPELLETIER, Daniel RAMIANDRISOA, Gérard VACHER (articles, photos et initiatives sont les bienvenus).

 

Il est toujours possible de consulter notre site : 

              entraide-lyon-fianarantsoa.asso-web.com.

De nouvelles mises à jour sont prévues.

Il est recommandé d’envoyer les courriers aux filleules à la boite postale suivante, en précisant le nom de la filleule sur l’enveloppe :

BP 1008

301 FIANARANTSOA

MADAGASCAR

 

A l’issue de la réunion, le Conseil d’administration s’est réuni et a constitué son bureau. Ont été élus à l’unanimité des présents :

 

Président : MUREAU Marc

Vice- Président : RAMIANDRISOA Daniel

Trésorier : GARNIER Patrick

Trésorier Adjoint : MARION Jean Pierre

Secrétaire : MONCEL Nathalie

Secrétaire adjointe : Lyonnet Marie Therese

 

 

 

 

 

 



Réagir


CAPTCHA